Histoire et fabrication

⚠️ Notre boutique de Goudargues sera ouverte les samedis et dimanches après midi de 14h30 à 17h30 à partir du samedi 31 octobre, jusqu’au dimanche 22 novembre inclus. Son adresse : 20 quai de la Fontaine, 30630 Goudargues

Un peu d’histoire…

La première image de la crèche de Noël, c’est bien sûr la représentation de la Nativité. Marie et Joseph entourant, dans une grotte aménagée en étable, l’Enfant Jésus réchauffé par le bœuf et l’âne gris. C’est à la fois simple et grandiose.

De cette simplicité, la crèche provençale s’en est inspirée au XVIIIe siècle pour tout un petit peuple de personnages provençaux humbles et laborieux qui, comme les Rois Mages, font un cortège d’offrandes et d’humilité à la Sainte Famille.

 

Une tradition qui perdure

Élisabeth et Bernard Fontanille perpétuent cette tradition ancestrale, de la décoration de Noël provençale, à travers la fabrication de leurs santons.

Né à Nîmes, aux portes de la Provence et du pays d’Arles, Bernard Fontanille a toujours eu l’amour des santons et de la tradition. La rencontre d’un vieux santonnier d’Aix-en-Provence en 1967 et plus tard, d’Élisabeth, elle aussi passionnée de santons et de couleurs, ont transformé son plaisir du modelage en une passion pour l’art santonnier.

La création des santons d’Élisabeth et Bernard Fontanille est ancrée dans une tradition authentique. Toutes leurs pièces, fabriquées et décorées à la main, sont entièrement réalisées en argile y compris les accessoires de crèche (moulins, bergeries, puits, etc…).

L’estampille «Fontanille» sous le santon vous garantie de la fabrication des santons dans les règles de l’art santonnier.

 

Fabrication du santon

La fabrication des santons se passe en cinq phases : la création, le moulage, l’ébarbage, la cuisson, et enfin la décoration.

La création :

Une boule d’argile, de l’inspiration découlant d’une patiente observation, de la recherche historique et iconographique, un brin de poésie, beaucoup de patience et de minutie, sont les ingrédients incontournables pour que naisse, des mains de Bernard Fontanille, le santon.

Le moulage :

La deuxième phase du processus de fabrication est la réalisation, à partir du sujet créé, du moule en plâtre en deux parties, qui permettra de dupliquer le santon en plusieurs exemplaires par pressage manuel.

L’ébarbage :

Une grande précision et délicatesse sont apportées au travail de l’ébarbage qui se fait sur l’argile encore fraîche. Elle permettra au Santonnier d’affiner sa figurine et de donner vie, par une attitude particulière, à chaque santon.

La cuisson :

Après un séchage de plusieurs jours, les santons sont soigneusement rangés et cuits progressivement dans un four électrique, par palier de températures, jusqu’à 950°. Le four ne sera ouvert qu’après refroidissement complet (environ 48 heures). Les santons en argile sont alors solides et la dernière étape peut intervenir.

La décoration :

C’est la partie ultime et la plus délicate de la fabrication, travail important et minutieux, qui donnera au santon sa personnalité. Les teintes sont appliquées délicatement au pinceau et le santon se revêt des couleurs de Provence. Élisabeth Fontanille reste dans les couleurs des vêtements traditionnels des campagnes provençales, tout en apportant un peu de chaleur aux coloris, ainsi qu’une recherche sur les motifs anciens (fleurs, rayures, damas…).

Les santons d’Élisabeth et Bernard Fontanille sont souvent pourvus d’accessoires et d’offrandes qui sont rajoutés sur le personnage après le travail de peinture (fusil, lapin, lampe à huile, lanternes…). Ceux-ci suivent le même processus de fabrication que le santon lui-même.


Compte à rebours jusqu’à la prochaine expo-vente près de chez vous !

Elisabeth et Bernard Fontanille, artisans santonniers à Nîmes et Goudargues

Pour toute commande, veuillez nous contacter par téléphone : 04 66 29 48 41 ou remplir le formulaire du site prévu à cet effet.